Transfert des activités de l’AFE à Bpifrance

Le 20 décembre 2018, était acté le transfert de l’ensemble des interventions en matière de soutien à la création d’entreprises et à l’entrepreneuriat de l’Agence France Entrepreneur à Bpifrance. Pourquoi une telle décision alors même que l’envie d’entreprendre n’a jamais été aussi en France ? Focus sur les dessous de la fermeture de l’AFE au 1er janvier 2019.

Une multiplicité des acteurs

Pour comprendre l’origine de la fermeture de l’AFE, il est important de connaître les différents acteurs œuvrant à la promotion et au soutien de l’entrepreneuriat en France, mission relayée par les Chambres de Commerce et d’Industrie, les régions...

La Caisse des Dépôts : un soutien indéfectible aux entreprises

Depuis sa création, la Caisse des Dépôts soutient les réseaux d’accompagnement à la création d’entreprises, via sa Banque des Territoires et l’Agence France Entrepreneur. Elle participe au financement de leur fonctionnement à travers différents dispositifs comme la garantie, les prêts d’honneur, les micro-crédits… Elle participe également à la structuration des écosystèmes locaux.

L’agence France Entrepreneur (AFE) : une vaste mission au service de l’entrepreneuriat

Créée en 2016 pour reprendre les activités de l’Agence pour la Création d’Entreprises née en 1979, l’AFE était une association dont les membres fondateurs étaient l’État, la Caisse des Dépôts Régions de France, le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables (CSOEC), CCI France et l’Assemblée permanente des Chambres des métiers et de l’artisanat (APCMA).

Les missions de l’AFE

 

  1. Promouvoir les créations et les reprises d’entreprises, notamment dans les territoires dits « fragiles », comme les quartiers prioritaires de la politique de la ville, les zones de revitalisation rurale, l’Outre-Mer...
  2. Favoriser le développement des TPE et PME
  3. Innover pour établir un cadre propice à l’initiative économique

Bpifrance : une banque d’appui des politiques publiques

Créée en 2013, Bpifrance vient en appui des politiques publiques conduites par l’État et les Régions, notamment pour le financement et le développement des entreprises. La banque est partenaire des réseaux d’accompagnement auprès desquels elle intervient pour soutenir la création et la reprise d’entreprise grâce à la garantie qui permet aux entrepreneurs d’accéder plus facilement au crédit.

Un manque de ressources chronique

Outre, la diversité des intervenants sur des missions parfois similaires, voire identiques, l’AFE a souffert d’un sous-financement chronique pour mener à bien ses missions. En effet, si le tiers de son budget provenait de ses fonds propres (environ 6 millions d’euros), la grande majorité de son budget provenait de l’État, de la Caisse des Dépôts, des CCI, les régions… Ces deux dernières ayant vu leur budget diminué, le financement de l’AFE est resté en grande partie à la charge de l’État et la Caisse des Dépôts.

L’idée de transférer les activités ainsi que les collaborateurs de l’AFE à Bpifrance, dotée de 45 millions d’euros de financements publics destinés aux réseaux d’accompagnement des créateurs d’entreprise - Adie, Initiative France, BGE, France Active, Réseau Entreprendre, etc. – devenait donc inéluctable.

Une mise en cohérence favorable au monde de l’entreprise

Eric Lombard, DG de la Caisse des Dépôts a déclaré : « Ce transfert vient concrétiser la mise en cohérence des activités de la Caisse des Dépôts et de ses filiales en cinq métiers. Bpifrance dispose ainsi de l’ensemble des outils permettant de proposer une offre complète aux entreprises, quel que soit le stade de leur développement. Par ailleurs, la Banque des Territoires poursuivra son soutien aux entreprises de l’ESS, compte tenu des spécificités de ce secteur et de son rôle majeur en matière de cohésion sociale. »

Bpifrance : une banque d’appui des politiques publiques

Désormais, Bpifrance déploie donc ses actions dédiées à l’« Entrepreneuriat pour tous » selon deux axes principaux :

  1. Informer, orienter, former, notamment via le site Internet bpfirance-creation.fr, pensé dans la continuité des missions de l’AFE. Bpifrance poursuit également l’ensemble des actions de sensibilisation et de formation pour accompagner la création d’entreprise.
  2. Poursuivre ses missions d’accompagnement et du financement de la création d’entreprise sur l’ensemble du territoire.

Pour conclure, Bpifrance est devenu l’acteur incontournable de la création et la reprise d’entreprises sur l’ensemble du territoire. Agile, grâce à sa dotation qui lui donne les moyens d’intervenir, elle assure également toutes les missions anciennement dévolues l’AFE en capitalisant sur l’expertise et les retours terrain de l’agence.